Mouche Club de l'Orléanais

Calendrier activités

02 Mai 2018
20:00 - 23:00
Séance de montages
16 Mai 2018
20:00 - 23:00
Séance de montages
19 Mai 2018
00:00
Sortie rivière
19 Mai 2018
00:00
Sortie rivière
19 Mai 2018
00:00
Sortie rivière

Pèlerinage sur le DOUBS FRANCO-SUISSE

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Après 5h30 de route.

Nous arrivons le samedi 7 juin vers 13h00, il fait 8°C, brumeux, ça nous a quelque peu refroidit. Heureusement l'accueil du propriétaire du gîte est sympathique et chaleureux, il nous a allumé un bon feu de bois. Après un bon repas, et avoir récupéré nos permis, à l'hôtel restaurant du Lion d'Or de Damprichard, direction La Goule.

A notre arrivée, au bord de l'eau, dès gobages !!! Malgré une eau légèrement piquée. La fébrilité aidant, je loupe les 3 premiers, poissons. Après cet échauffement, les premiers poissons entrent enfin dans l'épuisette. Mes camarades en feront de même, jusqu'au soir. Nous avons pu admirer ces Truites, et ces Ombres, magnifiques et durs à la bagarre.


Le lendemain, la température est montée de quelques degrés, le ciel est couvert et orageux. Direction l'aval du parcours de la Franco-suisse, le moulin de Jeannotat. En suivant la rive du Doubs côté Suisse, nous passons devant des lieux connus de tous les moucheurs, le Pré Bourrassin, Le Moulin du Plain, la Verrerie de la Caborde, nous relevons un nombre incroyable de pêcheurs, un tous les 30 mètres environs.

Après, avoir subit les nids de poule du chemin (à éviter à tout prix, sauf avec un 4X4), nous arrivons enfin au Moulin, et là, bonne surprise ! Nous sommes les seuls pêcheurs.

Nous pouvons distinguer sur l'immense gravière, des poissons en activité, de grosses têtes de truites apparaissant ici et là, laissant présager une bonne partie de pêche. Comme la veille, plusieurs beaux poissons seront pris, ponctuée de casses retentissant pour certains. Nous subirons un orage et quelques averses durant l'après midi. Le coup du soir ne restera pas gravé dans nos mémoires, certainement dû au rafraichissement des jours précédents notre arrivée.

Deux années auparavant, nous avions connu des coups du soir, magnifiques.

Lundi, nous nous rendons en aval du barrage de Theusseret, le site est vraiment magnifique, la rivière, dont le lit est parsemé de blocs est réservée aux amateurs de pêche en eaux rapide. Le soleil tape fort, ce matin aucune activité, pas un poisson dehors ? Nous décidons de changer d'endroit après déjeuner.

Nous allons trainer nos waders, au Moulin du Plain et à la Verrerie. Les Lieux sont beaucoup, plus fréquentés. La pêche est très difficile, les poissons sont très méfiants et ne sont pas vraiment en activité. Je réussis à sauver la journée en leurrant deux gros Ombres, un en sèche, l'autre en nymphe à vue.

Vers 17 h, le niveau des eaux est monte considérablement, puis vers 18h, l'eau devient marron, un repli vers la terrasse du Moulin du plain s'impose. Nous apprendrons dans la soirée, que deux pêcheurs ont dû traverser le Doubs à la nage.

Mardi, mauvaise surprise les eaux sont toujours teintées, après renseignement la veille un très gros orage c'est abattu sur Villers le Lac ce qui a engendré des lâchés de barrages. Pas de pêche aujourd'hui.

Mercredi, direction Le Refrain, La route étroite et sinueuse nous amène dans les gorges, au lieu dit « Les échelles de la mort ». Les falaises et le paysage sont somptueux, mais malheureusement le niveau du Doubs est trop important.

Nous retournons au Moulin de Jeannotat, la pêche fût moins bonne que dimanche. Quelques beaux poissons finiront quand même dans l'épuisette.

C'est après midi là, nous allons subir, un orage très violent, pendant 2 heures, les conséquences sont désastreuses, Le Doubs ne serait plus pêchable avant deux ou trois jours. C'est avec résignation que nous décidons de rentrer chez nous.

Vivement la prochaine fois.

Christophe

 

 

 

La vidéo de ce voyage

Attention Fichier vidéo volumineux

Pèlerinage sur le DOUBS FRANCO-SUISSE 2008-10-16 01:00:00 E