Mouche Club de l'Orléanais

Calendrier activités

02 Mai 2018
20:00 - 23:00
Séance de montages
16 Mai 2018
20:00 - 23:00
Séance de montages
19 Mai 2018
00:00
Sortie rivière
19 Mai 2018
00:00
Sortie rivière
19 Mai 2018
00:00
Sortie rivière

Marathon sur la sorgue

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

16 Mai 3h00 du matin

Nous rangeons difficilement nos derniers sacs et les cannes dans la voiture de Fred. Nous voilà partis pour l'Isle-sur-la-Sorgue (690 Km). Après sept heures de route, quelques frayeurs provoquées par un chevreuil voulant faire le voyage avec nous, nous sommes arrivés au camping « La Sorguette » à l'Isle sur la Sorgues. Après quelques instants pour se détendre, nous montons nos tentes et prenons quelques instants de repos.

 


 

 

 

16 Mai 12h00

Nous révisons notre marériel de pêche, avant de partir découvrir la mythique « Sorgues », cette rivière dont les contes de Fred, Pascal, Éric hantent les soirées de montage du Club.

La Sorgue

 

 

La Sorgues est une exsurgence située à Fontaine-de-Vaucluse, pour découvrir cette rivière, je vous invite à visiter le Blog de Patrick , pour connaître cette rivière.

Nous passons près du bras qui serpente le long de la clôture du camping et nous apercevons le premier poisson en activité, bientôt nous voilà près de la Sorgues enfin !!!

La première journée a été l'occasion de découvrir les rives que nous allions arpenter pendant cinq jours.Quelques lancers et voilà la première touche d'un ombre relâché aussitôt dans l'eau sans le prendre en main (fermeture oblige).

J'ai continué l'après midi en découvrant le parcours No-Kill avec Pascal et Fred.

J'ai même droit ce jour-là à un bain dans l'eau froide de la Sorgues, en marchant sur un tronc en bordure de rivière. Cela ne m'a pas empêché de prendre ma première truite de la journée avec une émergente de mouche de mai. Aucun d'entre nous ne sera bredouille. Après une courte pause repas d'une heure, nous repartons tous pour le coup du soir.

16 Mai 23h00

Après un bon repas, nous goûtons un repos bien mérité.

17 Mai 9h00

Le marathon recommence et nous repartons battre les rives de la Sorgues qui sont remplies des pêcheurs qui viennent faire l'ouverture de l'ombre.

Après une truite et quelques ombres pris pour la plupart en nymphe et en émergente, nous sommes arrêtés par un orage. Malgré cet orage l'activité sur la rivière est importante et de nombreuses truites se délectent des voiliers dérivant sur l'eau.

17 Mai 17h00

Nous rentrons trempés au camping.

Ce marathon durera trois jours de plus, avec plus ou moins de réussite, mais sans bredouille pour chacun d'entre nous.

Je garderai de ce séjour plusieurs souvenirs, une rivière et une région magnifique, des compagnons de pêche patients, des pêcheurs locaux accueillants, mais surtout celui de cette truite que je mis tant de temps à prendre sur le No-kill, malgré les rafales de vent, mes lancers ratés et les conseils de mes deux guides en chef, Pascal et Fred. Elle me fit le plaisir d'un combat fugace avec une « belle fario de la Sorgues » qui d'un coup de tête rageur me quitta en gardant dans la bouche la mouche présentée.

 

 

Les participants

Mouches de mai

La Sorgues et ses poissons

Le paysage

 

goldfish3 Dompeche
Dompeche