Mouche Club de l'Orléanais

Calendrier activités

02 Mai 2018
20:00 - 23:00
Séance de montages
16 Mai 2018
20:00 - 23:00
Séance de montages
19 Mai 2018
00:00
Sortie rivière
19 Mai 2018
00:00
Sortie rivière
19 Mai 2018
00:00
Sortie rivière

Eclaireur sur la Haute Seine

C'est par un beau dimanche que je suis parti en éclaireur sur la Haute Seine, rivière que je ne connaissais pas.Je suis parti avec deux coéquipiers, Denis et mon frère qui avait déjà pêché plusieurs fois la Haute Seine.

La rivière Haute Seine se trouve en Côte d'Or du côté de Châtillon sur Seine, nous allons traverser quelques villes prestigieuses, comme Chablis et Tonnerre. Il faut compter environ 2h30 de route, une partie par l'autoroute et environ 50 km par la route. Arrivées à Châtillon sur Seine, nous prenons notre carte de pêche pour la journée, aux alentours de sept euros, le prix n'est pas excessif.

Après deux heures trente de voiture et quelques histoires et récits de pêche, je ne tiens plus, nous prenons la direction de la rivière.

Nous passons Châtillon sur Seine et direction Étrochey, avec un arrêt sur le pont, descente de voiture et nous pouvions admirer cette rivière aux eaux claires avec un bon débit, quelques poissons sont en poste, c'est bon signe. Je traverse et de l'autre côté au pied de la pille du pont une truite de 50, je lève les yeux, et je compte les poissons 1.2.3 et 4,5, etc.

Mon frère me fait ce commentaire : c’est la réserve ! Déjà, quelques mouches de mai volent sur l'eau. Nous nous arrêtons près de Vix, la rivière fait de 10 à 20 mètres de largeur avec un débit soutenu, l'eau est claire, avec de belles profondeurs avec quelques mètres d'eau et des enrochements tout y est pour prendre du lourd. Nous nous préparons et entamons notre remontée de la rivière. Les cuissardes sont apparemment autorisées. Au cours de notre descente, nous apercevons quelques poissons en postes des truites de taille raisonnable environ 40 cm peu d'ombres, mais tous les sujets sont représentés la rivière est plutôt facile d'accès et bien dégagée, la berge surplombe le plus souvent la rivière et les poissons vous repèrent de loin, discrétion de sioux obligatoire.

Vers 13h00, les éclosions de mouches de mail ouvrent le bal pendant deux heures puis progressivement des Sedges et des petits éphémères gris, l'éclosion marque un 'arrêt vers 16h00. J'ai attaqué quelques poissons tous en nymphes, car aucun godage n'était visible, à part une ou deux ombres qui voulaient se faire remarquer. La rivière est bien dessinée, avec des courants à ombres et des virages avec des enrochements qui sont de vrais nids à truites. J'ai aperçu quelques très beaux sujets, dont une truite qui devait faire un bon 60 cm. Le poisson était assez difficile à prendre. J'ai réussi à en piquer un avec une petite nymphe en tungstène dans du courant sous 60 cm d'eau, un superbe poisson avec une très belle défense.

Aux alentours de 20h30, les mouches de mai se sont remises à sortir, accompagnées par des trichoptères et de BWO. Mais le coup du soir fut difficile, sans grande bousculade avec quelques gobages, mais rien de constant. Nous nous sommes déplacés deux ou trois fois pour trouver le bon coin. Après quelques gobages suivis, j’ai ferré un beau poisson qui est resté accrocher quelques secondes et puis au revoir. L’éclosion de mouches de mai fut fabuleuse lors du coup du soir, les poissons n'ayant que l’embarras du choix et nos imitations ne furent pas convaincants. Nous arrêtons de pêcher vers 22h00, avec un bilan plutôt en faveur de cette rivière qui reste encore à découvrir. Tous les ingrédients sont là pour une découverte d’une vraie éclosion de mouches de mai, avec les différents vols nuptiaux et la quantité d’éphémères de MAI en vol et qui défilent sur la rivière. Pour notre sortie du mois de juillet, les conditions ne seront sûrement pas les mêmes. Le matin, nous avons vu beaucoup de pécheurs avec l'ouverture de l'ombre. Pour moi cette rivière est à découvrir et à approfondir, j'y reviendrai c'est sûr.

Pascal C

 

Quelques Photos