Mouche Club de l'Orléanais

Calendrier activités

02 Mai 2018
20:00 - 23:00
Séance de montages
16 Mai 2018
20:00 - 23:00
Séance de montages
19 Mai 2018
00:00
Sortie rivière
19 Mai 2018
00:00
Sortie rivière
19 Mai 2018
00:00
Sortie rivière

Sortie sur la Sioule du 23 au 25 Mai 2015

La rivière

                La vallée de la Sioule dans le secteur de Chateauneuf-les-bains est assez encaissée et se transforme en gorges en aval du Pont de Menat où nous étions hébergés . La rivière d'importance moyenne (15 à 30 m de large)  se présente sous la forme d'une  alternance de zones de calmes (biefs d'anciens moulins)  et de courants. Il y a en fait 12 seuils d'anciens moulins entre le Pont de Menat et Chateauneuf-les-bains sur une distance d'environ 13 km.  Les zones de calme sont attractives, à première vue  parce qu'on y repère  très facilement la moindre activité en surface, mais en journée les poissons y sont très difficiles à leurrer (c'est mon avis en tout cas). 

 

Il y a par contre  de  très beaux secteurs à truites dans les zones de courants avec des bordures à prospecter méthodiquement  car les gobages y sont parfois peu visibles. A noter, un secteur "no kill" présentant à peu près le même  aspect (alternance de calmes et de courants),à  Chateauneuf. Sur l'ensemble de ce parcours, on trouve régulièrement des accès à la rivière mais il faut parfois les chercher un peu. Le paysage est partout magnifique avec, en particulier, une vue du camping sur le "château rocher" (voir photo).

Les conditions de pêche

                L'eau était  claire et le niveau relativement bas pour la saison mais stable (pas d'éclusée du barrage en amont de Chateauneuf pendant les quatre jours de pêche).

                La météo était, a priori, peu favorable à la pêche à la mouche  (beau temps clair, nuit fraiche et journée ensoleillée avec une température normale pour la saison, vent du secteur Nord, Nord est, parfois assez fort)

                 En raison de l'absence ou de la faible durée des éclosions, l'activité des truites sur des insectes dérivant en surface ou émergeant était faible à très faible en journée et  les conditions étaient assez peu favorables à la pêche en sèche. Le soir, à partir de huit heures pour fixer les idées, les éclosions étaient nettement plus importantes et il était possible d'attaquer de nombreux gobages.

La pêche

                Certains secteurs prometteurs ont offert de beaux poissons et d'autres ont été très décevants. En pêchant en sèche la plupart du temps, du poisson à été pris tous les jours avec des hauts et des bas (les hauts pas très hauts!!). Le Dimanche  pour certains, seul le coup du soir  les à sauvés de la bredouille. D'autres secteurs pas assez prospectés ont provoqués de belles surprises,Le Samedi soir par contre, des poissons seront assez régulièrement  ferrés en prospectant la rive gauche en amont du camping. A noter des concentrations de poissons assez étonnantes par place. Le samedi soir,  deux truites donc une décrochée,  plus une troisième dans un même courant (au maximum 8m de long sur 3 de large). Le lendemain un poisson est repris au même endroit (peut-être celui qui avait été  décroché la veille).  Le parcours "no kill" n'a  pas paru vraiment plus poissonneux que les autres secteurs prospectés, à voire au coup du soir.

                Les truites prises étaient généralement de taille modeste, comprise entre 20 et 30 cm , mais très combatives , des poissons de  25 à 30 cm ayant une défense comparable à des poissons de taille nettement supérieure sur d'autres rivières.

                Pris un ou deux tacons  (20 cm) reconnaissables, avant prise en main, à leur défense "électrique".

                Nous n'avons pas pris ni vu d'ombres qui pourtant, d'après la rumeur publique, est  présent dans cette rivière.

                Globalement, je pense que nous n'avons pas pêché cette rivière dans les meilleures conditions. Cependant, compte tenu des gobages que l'on peut voir au coup du soir, le peuplement de truites y semble encore assez important. Personnellement, je n'ai pas vu ni encore moins pris de gros sujets (chacun traduira ce terme de gros sujets par la taille qui lui convient!!), mais il parait  très  vraisemblable qu'il  y en a, même si leur densité n'est plus ce qu'elle était il y a trente ou quarante ans.

L'hébergement

                Si on excepte une certaine lenteur administrative, l'hébergement au camping du Pont de Menat dans des bungalows en dur était "nickel" (rapport qualité prix et proximité de la rivière).