Mouche Club de l'Orléanais

Calendrier activités

02 Mai 2018
20:00 - 23:00
Séance de montages
16 Mai 2018
20:00 - 23:00
Séance de montages
19 Mai 2018
00:00
Sortie rivière
19 Mai 2018
00:00
Sortie rivière
19 Mai 2018
00:00
Sortie rivière

Sortie sur la See

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Dans le cadre des activités de notre Club prévues pour le second semestre, le 13 et 14 septembre 2008 s’est déroulée une sortie pêche sur la Sée en Normandie. Rivière de 1ère catégorie dont le parcours longe en partie la petite localité de Mesnil-Gilbert dans la Manche et où se situe notre gîte d’accueil. Cinq personnes participées à cette sortie: Thierry, Jean-Pierre, Eric, Frédéric et Dominique.
C’est vers 20h45 qu’une deuxième équipe partait d’Orléans, composée de Dominique et Jean-Pierre afin de rejoindre la première qui était parti plus tôt chez Frédéric, dans sa maison familiale située à Oisseau en Mayenne.

Là nous attendait le reste de la troupe : Fred, Eric et Thierry. Arrivés aux alentours de 23h30 après quelques petits problèmes sans gravité, nous arrivions chez Fred. Après notre installation dans nos chambres respectives et un bref « Briefing » nous décidions d’un commun accord de régler le réveil pour 7h15.Sans tarder les premiers ronflements se firent entendre pour un sommeil réparateur des plus fatigués.

 

Le lendemain matin, un léger brouillard avait envahi la campagne normande. Un sympathique petit déjeuner accompagné de croissants offerts par notre ami et dévoué secrétaire Dominique nous permis de partir en très bonne forme vers notre ultime destination et lieu de pêche le Mesnil-Gilbert distant d’environ 50 km d’Oisseau. Arrivés sur les lieux et après moins d’une heure de route, Fred nous conduisait au gîte que nous avions réservé depuis plusieurs semaines.

 

 

Un Gîte de France « La ferme de la Motte », au cœur du bocage normand. La propriétaire Mme Anne Lemarchant nous fit un accueil particulièrement chaleureux et nous parut vraiment très sympathique. Après avoir pris connaissance des lieux et régler quelques détails avec la propriétaire, nous pouvions nous préparer pour se diriger vers notre premier parcours de pêche et sans oublier bien sûr le panier repas du midi. Très important ce panier surtout aussi bien préparé et plein de bonnes choses et oui !.. c’est la Normandie

Repérage des parcours

Parcours n°1 ( samedi matin )

La Sée sur la localité de « Vernix » situé à environ 4 km de Brécey sur la D911.Les conditions climatiques étaient satisfaisantes. Les nuages laissant passer malgré tout les rayons du soleil, allaient augmenter assez sensiblement la température et faire disparaître totalement le brouillard du matin. Il faut dire que malheureusement dans la semaine précèdent notre départ la température a chutée de 10 degrés c’est jamais très bon dans ce cas là.

Ce premier parcours nous a parut très sympathique, malgré une eau légèrement teintée mais de hauteur correcte. Après dispersion du groupe le long du parcours, nous constations qu’il y avait très peu d’activité en surface ce qui amena la plupart d’entre nous à pêcher en nymphe (petite nymphe en 14 à bille dorée sur 16 ou 14 centièmes – canne de 9’, soie de 5# ou 4 ).Le midi approchant, la température étant plus clémente et même chaude, quelques gobages firent leur apparition, mais en vain rien y faisait !.A certains endroits de la rivière le courant se renforce permettant de pêcher en noyée.

Quelques tacons se sont manifestés, dont certains de plus belle taille ainsi que quelques Chevesnes. Le moment du repas arrivé, le bilan global de ce premier parcours fut décevant et peu encourageant. Malgré les conditions climatiques favorables, le niveau d’eau de la rivière et les techniques de pêche employées, les poissons n ‘étaient pas décidés à mordre. Le résultat nous rendait très perplexe. Une hypothétique conclusion nous laissait penser que la baisse de température survenue dans la semaine pouvait jouer un rôle, expliquant probablement se manque d’activité et rares éclosions. Nous nous sommes posés des questions sans pour autant venir perturber notre repas du midi bien mérité et comme toujours très convivial. Nous gardions espoir pour les parcours à venir malgré ce faux départ.

Vernix

La carte paysan

C’est avec surprise et étonnement que nous avons découvert qu’il fallait s’acquitter d’une carte de pêche qu’ils appellent communément là bas « La carte paysan » éditée par l’association des riverains de la Sée de 3 communes – TIREPIED – VERNIX et la GOHANNIERE, association dénommée : « AU FIL DES MEANDRES » au prix de 5€.Des panneaux d’affichage et de réglementation étant situés au niveau du parking de stationnement obligatoire pour les pêcheurs.

Après avoir passé en revue plusieurs dépositaires de vente de cartes qui étaient d’ailleurs tous fermés, nous réussissions à trouver enfin un « Bistro de pays » ouvert. Bistro qui au premier coup d’oeil, ressemblant plutôt à un Pub irlandais, d’intérieur sombre et exigu. Les murs plutôt bien décorés d’affiches et de vieilleries en tous genres avec une très belle collection de sous verre à bière de différentes marques. Le patron plutôt sympa nous a confié l’historique de cette carte paysan dont il n’était pas trop d’accord avec le principe. l’origine provenait d’une mésentente entre deux personnes n’ayant apparemment pas la même conception et philosophie de la pêche. Ceci étant et au delà des règlements de compte, nous étions en règle maintenant avec les riverains-hé oui ! !...

 

Parcours n°2 ( samedi après midi )

La Sée sur la localité de « Mesnil-Gilbert » située non loin de notre gîte sur la D179 entre Mesnil-Gilbert et le Mesnil-Adelée. Parcours se distinguant par une largeur de rivière irrégulière, s’échelonnant de 3.50m à 8.00m environ. Une eau relativement claire avec un substrat composé de graviers et de sable. La végétation aquatique relativement dense et étendue, laissée place en bordure à des zones légèrement vaseuses. Un peu plus encombrée par endroit, des zones à courant modéré permettait de pêcher en nymphe aval et d’autres avec des lisses plus calmes à pêcher en sèche ( sedge en 14 par ex : ) La rivière décrivant de nombreux méandres, permettait de prospecter la rive. Des trous d’eau formés par le courant, pouvaient laisser présager la présence d’un beau poisson au fond ou sous la berge encombrée par des racines d’arbres ( nymphe plus lestée ). Une canne de 9’ ou 8’7 fit parfaitement l’affaire. Cette après midi fut couronnée d’un peu plus de succès par quelques prises de truites, Tacons d’environ 15 à 20 cm et plus, assez répandus dans cette zone et quelques beaux chevesnes. Globalement se fut une bonne après midi de pêche qui n’avait rien à voir avec celle du matin. Tout cela par des conditions climatiques idéales, un cadre de verdure et de bocage digne de la Normandie. Néanmoins satisfaits de cette après midi, nous reprenions la route vers 19h30 pour le gîte. Un savoureux diner Normand nous attendait accompagné de cidre fermier, concocté par Anne Lemarchand une cuisinière hors paire « Bravo !! pour la Charlotte glacée au coulis de framboise ». Je précise que cette charmante dame (ou demoiselle ? ) organise des stages four à pain et de cuisines et de plus vend des produits de la ferme, vous voyez ce que je veux dire !....

Parcours de Mesnil-Gilbert

Parcours n°3 ( dimanche matin )

La Sée sur la localité de « Chérencé-le-Roussel » située sur la D55 à la sortie du village vers la direction de Mesnil-Tôve.
C’est après avoir passé une bonne nuit réparatrice et bien digéré notre repas de la veille, que toute l’équipe s’est donnée rendez vous à 8h30 autour de la grande table d’hôtes pour un petit déjeuner très copieux toujours magistralement bien préparé par Anne.
Le brouillard était encore au rendez-vous pour cette matinée, mais ne tardait pas à disparaitre aux premiers rayons de soleil. Arrivés sur les lieux et plus précisément au niveau du pont enjambant la rivière, le coté amont se montrait plus accessible posant peu de problèmes d’accès. Par contre, le coté aval était plus encombré par les arbres dont les branches retombées au milieu de la rivière. Cette fois ci, Fred au vue de la situation, nous conseillait de sortir les petites cannes 6’7 ou 8’6 avec un bas de ligne assez court. Le groupe se partageant la rivière, les uns remontaient vers l’amont, les autres vers le coté aval du pont de la Sée. Toujours avec des conditions climatiques favorables et stables, nous commencions à pêcher.
Aux alentours de 13h30 tout le monde était revenu aux voitures stationnées prés du pont. Prenant connaissance des prises de chacun, le bilan de cette matinée fut encore peu satisfaisant. Pas de truites sinon quelques tacons et chevesnes. La pêche fut difficile dans certaine partie surtout sur la partie aval. Parcours intéressant et formateur avec des endroits à courants modérés avec de belles coulées à prospecter en nymphe, par contre pas de place pour pêcher en sèche. Dans l’ensemble beau parcours mais plus difficile. De retour au gîte nous profitions des tables pique-nique dans le jardin, pour déguster notre dernier panier repas dans un cadre très agréable.

Parcours de Chérencé-le-Roussel


Parcours n°4 ( dimanche après midi )

 

Pêche sur La rivière « La Varenne » situé approximativement au Nord Est de DOMFRONT- ( pour en savoir plus sur la ville, cliquez sur ce lien)

Bénéficiant d'un site naturel privilégié, la ville de Domfront offre un panorama exceptionnel sur un large horizon bocager. L'origine de la ville remonte au XIe siècle. C'est vers 1010 que fut élevée la première fortification, sur un promontoire de grès qui domine les gorges de la Varenne. Entourée de fossés profonds, cette redoutable forteresse fut entourée d'un mur d'enceinte par Guillaume de Talvas. Il reste les vestiges d'une porte d'entrée accolée au donjon. A l'abri de ses murs étaient conservés trésors, archives et armes. D'une position stratégique indéniable, le château de Domfront fut, durant des siècles, l'un des plus puissants donjons de France.

Fred possède une bonne connaissance de cette rivière et nous conduisit directement aux meilleurs endroits de pêche, là où à l’habitude les truites sont souvent actives et en assez grand nombre. A notre grand désarrois la réalité fut très différente, car dans les bons coins aucune activité ne s’est manifestée. C’est avec une certaine amertume que nous avons regagné en soirée nos voitures avec un bilan encore bien mince pour ce dernier parcours. Fred qui a l’habitude réalise de très bons scores dans cette rivière, était désolé que nous n’ayons pas sorti de truite aujourd’hui. Malgré cela nous avions tous passé une excellente après midi avec une superbe rivière nous laissant repartir avec tous ses mystères et nous remettant en question une fois de plus. Après un bref rangement dans les voitures nous reprenions la route pour Orléans.

Photos de Varenne

Photos du Gîte à Mesnil-Gilbert

 

 

En conclusion, malgré un score un peu étriqué de prises réalisées sur la globalité des 4 parcours, se fut un fort agréable Week end bien orchestré par Frédéric, que je remercie pour son dévouement et son sens de l’organisation. N’oublions surtout pas nos remerciements à Anne Lemarchant propriétaire de la « Ferme de la Motte » pour son accueil chaleureux ainsi que sa gentillesse. Encore bravo pour sa savoureuse cuisine mettant en avant les meilleurs produits de Normandie. Honnêtement nous pourrions envisager de réitérer cette sortie, mais peut être à une période différente vous ne croyez pas, à méditer ?

Jean-Pierre G