Mouche Club de l'Orléanais

Calendrier activités

02 Mai 2018
20:00 - 23:00
Séance de montages
16 Mai 2018
20:00 - 23:00
Séance de montages
19 Mai 2018
00:00
Sortie rivière
19 Mai 2018
00:00
Sortie rivière
19 Mai 2018
00:00
Sortie rivière

Souvenirs de Slovénie

Quelques photos de mon séjour en Slovénie que je fis fin avril 2007 avec et grâce à mon ami d'Aix-en-Provence, Seb, qui avait gagné ce séjour en hôtel **** pension compléte dans la plus belle des régions de pêche à la mouche de Slovénie.
Voici donc The Slovenia Fly Fishing Tour de deux petits veinards...

Essayez d’imaginer l’excitation qui m’envahit lorsque mon meilleur ami de pêche m’annonça un soir de mars qu’il avait gagné un séjour pour 2 personnes en Slovénie en pension complète dans un hôtel**** avec permis de pêche offerts. L’attente du jour J fut atroce, j’essayais désespérément de faire passer le temps en montant beaucoup de mouches, en vain. Un matin, je me suis réveillé, non pas pour aller en cours, ni pour m’occuper des personnes âgées en maison de retraite ou pour jouer avec les gamins du centre aéré, non, mais bien pour aller pêcher en Slovénie ! Le rêve…

Mon ami et moi avons tout naturellement débuté par la plus célèbre des rivières slovènes : la Soca ; rivière turquoise aux reflets émeraudes ayant tout pour plaire, notamment sa densité de poissons, mais attirant aussi les kayakistes et les adeptes du rafting… ; bien qu’ayant pris de beaux Ombres, nous n’y sommes pas retournés. En effet, la Soca étant une rivière puissante et large, elle oblige à l’emploi de techniques lourdes, donc peu subtiles : streamers, nymphes avec indicateurs… un peu en contradiction avec nos religions : sèche pour mon ami et nymphe à vue pour moi.

Nous nous sommes donc orientés vers l’Idrijca, son affluent. Là, nous avons été à la fois impressionnés et déçus par la forte densité d’Arcs ; malgré tout l’Idrijca reste une rivière magnifique, cachant de très gros poissons (dont des Barbeaux monstrueux) et beaucoup moins fréquentée par les touristes. Le maître d’hôtel voyant nos mines émerveillées mais déçues par la loi des « trop » (trop de rafting, trop d’Arcs, trop de courant, trop de soleil, trop dur) nous conseilla de pêcher la Baca,  « rivière facile pour pêcheurs pas au top » nous a-t-il dit. En fait, la Baca est un affluent de l’Idrijca, ce qui en fait une rivière moins puissante, correspondant davantage au profil de notre rivière idéale. Dans ses eaux, j’ai capturé les plus beaux souvenirs de mon voyage, comme cet hybride Fario/Marmorata prise en nymphe amont ou cet ombre de 50cm en sèche à vue. Néanmoins, les Arcs et les moucheurs italiens y étaient encore en surpopulation.

En anecdote : à moins d’une minute d’intervalle, mon ami et moi primes la même Arc avec la même mouche sèche ( le poisson était reconnaissable à son ouie atrophiée) preuve du niveau d’intelligence des truites de pisciculture.

 

Points positifs : la beauté et la pureté des rivières, la taille des poissons, la densité d’Ombres, les Slovènes et leurs bières, les nombreux parcours « Catch & Release », les 250 km réservés à la mouche et la gastronomie slovène.

 

Points négatifs : beaucoup trop d’Arcs, les touristes, la faible densité en Farios et surtout en Marmoratas, trop de moucheurs italiens, le rafting.

 

Quelques Photos

Renan